English Rejoignez-nous Accueil


Biographie

Biographie

 

Roger Sinha est né en Angleterre d’une mère arménienne et d’un père indien. En 1991, il créé sa propre compagnie, Sinha Danse, grâce à laquelle il commence à développer un langage chorégraphique où
s’interpellent ses origines indiennes et la culture canadienne, donnant ainsi naissance aux chorégraphies hybrides et si distinctives qu’on lui connaît. Dans ses créations s’unissent, en effet, les mudras du Bharata Natyam, les arts martiaux et la danse moderne, dessinant sans cesse l’imperceptible frontière entre l’universel et le personnel, le contrôle et l’abandon absolu, comme en témoigne ses nombreux succès Burning Skin (1992), Benches (1996), Loha (2000), Thok (2002), Apricots Trees Exist (2004), Zeros & Ones (repris à Ottawa le 19 janvier 2015) et Thread (2008). En 2009, il réalise une première tournée avec Sinha Danse dans cinq villes de l’Inde. En 2008, il co-choréographie avec Sandra Laronde de Red Sky (Toronto) le spectacle Tono, notamment présenté aux Jeux olympiques d’été de
Pékin (2008), aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver (2010) et au Pavillon du Canada lors de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. Passionné d’art vidéo, Roger Sinha a réalisé deux court métrages, The Barber of Bangalore (2008) et Haters N’ Baiters: The Culture Collision (2010) qui a remporté le vote du public au concours Racines de Radio Canada International (2010). L’année 2013 marque le succès critique et populaire de l’oeuvre Sunya, diffusée en Première à la Place des Arts à Montréal. La pièce a aussi été jouée à Nanaimo (BC), Halifax, et est présentement présentée par Conseil des arts de Montréal en tournée 2014-2015. La dernière oeuvre de Roger Sinha, Tope là, tope ci, wifi takka takka dhim (2014), traite du sujet de l’intimidation pour un public adolescent et familial et sera notamment présentée dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée en 2015-2016.