fbpx

D’os et d’écorce en phase finale de création!

30 août 2019

 

Sur la vidéo: un duo par Benoit Leduc et David Campbell sur la composition nommée E-Razed, présenté à la Maison de la culture Ahuntsic, en avril 2018 lors du lancement de l’album Saimaniq du groupe OktoEcho.

Nous entamons la fin de la création artistique de l’oeuvre D’os et d’écorce en terminant par une résidence au Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce. Tous nos collaborateurs y seront pour voir aux derniers détails et la dernière semaine sera dédiée à la création d’éclairages avec le designer Stéphane Ménigot qui est là depuis les débuts! Il nous avait d’ailleurs accompagné l’an dernier lors de notre tournée en Algérie qui présentait un extrait de 20 minutes de cette création qui a changé de titre et de direction depuis!

D’os et d’écorce renvoie aux forces vitales essentielles, définissant notre humanité et façonnant ce que nous sommes fondamentalement, au-delà des divisions ethniques et culturelles. La voix, la respiration et le rythme constituent la toile de fond de la pièce. Les interactions volatiles entre les êtres humains, enfermés dans les limites de leur propre souffle, encerclés par d’autres, essayant de s’échapper, sont animés par le besoin essentiel de se dépasser et repousser continuellement ce qui existait auparavant, seuls ou comme groupe.
 
Deux musiciens accompagnent six danseurs dans cette pièce, créée par le chorégraphe Roger Sinha en collaboration avec la compositrice Katia Makdissi-Warren et les danseurs. Le rythme intérieur perpétuel du corps résonne avec le son profond du didgeridoo et le battement soutenu des tambours dans un effort visant l’élimination de ce qui n’est pas essentiel. Les humains et les instruments communiquent, soutenus par le souffle. Des sons de gorge presque surnaturels, provenant des profondeurs des corps, lourds de leur héritage ancestral, se mêlent au rythme de la parole humaine, fusionnée aux tonalités constantes et circulaires du didgeridoo.

D’os et d’écorce, compte parmi ses plus importants collaborateurs la compositrice innovatrice Katia Makdissi-Warren. Spécialisée dans le métissage des musiques du Moyen-Orient et de l’Occident, elle explore aussi le katajjak, ce qui a tout de suite interpellé Roger Sinha qui s’intéressait aux chants de gorge. Son dernier album Saimaniq avec le groupe OktoEcho a reçu en 2018 le Prix Opus album de l’année, musiques du monde.

Nous sommes heureux de vous annoncer qu’une Série Hommage à la compositrice a lieu à la Société de Musique Contemporaine du Québec. Reconnue à travers le monde, ses compositions voyagent d’un orchestre à l’autre, en passant par les salles d’exposition, les films, le théâtre et la danse!
Notre oeuvre sera d’ailleurs en première à l’AGORA dès l’hiver 2020, restez à l’affût!

Programmation SMCQ
27 septembre 2019 > Razzia(s)
7 et 21 novembre 2019 > Saimaniq
21 avril et 16 mai 2020 > Eldorado
20 et 24 mai 2020 > Patricia Petibon interprète Shéhérazade

 

 


Facebook Pagelike Widget

Support our artistic work

INFOLETTRE

Joignez-vous à la communauté Sinha danse.
Inscrivez-vous à notre infolettre!

514 524-7997 / info@sinhadanse.com
4430, RUE PARTHENAIS. MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2H 2G5 CANADA