fbpx

Roger Sinha, chorégraphe et enseignant à la School of Contemporary Dancers

24 avril 2019

The Rite of Spring @Rodney S BraunDepuis le printemps ‘97, Roger Sinha s’envole régulièrement en direction de Winnipeg où il passe deux semaines pour créer une pièce avec les étudiants du programme professionnel de la School of Contemporary Dancers-SCD.  Le chorégraphe enseigne également des classes techniques permettant aux étudiants de se familiariser avec son style unique, hybride entre danse contemporaine et indienne, embrassant la force et la rapidité des arts martiaux.

Portrait d’une journée typique avec le chorégraphe invité Roger Sinha

 

10h à 11h30 : cours de vocabulaire en danse indienne

Chaque matin est dédié à l’apprentissage de la technique du chorégraphe invité. Depuis de nombreuses années, Roger Sinha s’efforce de définir son identité artistique et de se rapprocher de ses propres origines en apprenant le bharata natyam, l’une des huit danses classiques de l’Inde. À son tour, il enseigne les bases de cet art aux étudiants, en mettant l’accent sur le travail des mudras (mouvements précis des mains et des doigts) et le travail rythmique où les danseurs frappent le sol avec leurs pieds. Cette gestuelle très précise et complexe doit être travaillée séparément de la chorégraphie. La création est plutôt axée sur la danse contemporaine et des mouvements du corps entier, en plus des mouvements précis des mains et des pieds !

 

 

13h à 16h : travail chorégraphique contemporain, style Sinha

15 à 20 danseurs explorent des variations d’enchaînements proposés par le chorégraphe, une opportunité rare et très inspirante de travailler avec un plus grand nombre d’interprètes. Les possibilités créatives se voient multipliées, et développées sous forme d’improvisation guidée. Les effets de groupes, sous-groupes et de lignes sont tous décuplés !

Roger Sinha with SCD students in 2015

Roger Sinha avec les étudiants de la SCD en 2015

 

 

Le travail continue quand le chorégraphe part

Durant le programme de trois ans, les étudiants ont la chance de travailler avec plusieurs chorégraphes, afin de développer différentes qualités d’interprète. Faye Thompson, codirectrice de l’école et praticienne de bharata natyam, encourage les élèves à apprendre plusieurs styles de danse, aidant à élargir leurs horizons. Dans son mandat de répétitrice, Mme Thompson guide et pousse la pièce plus loin avec les élèves durant un mois. Au fil des années, 6 œuvres ont été créées. Voici Bholt et version revisitée du Sacre du printemps, un ballet pas comme les autres.

Un aperçu dans le temps

 

RogerSinhaTimeline_atSCD

 

Sinha Danse et les opportunités pour la relève en danse

 

Sinha Danse multiplie les manières d’être en contact avec la relève. Le lien de confiance avec l’école et les étudiants grandit à travers les diverses initiatives; la création chorégraphique, la compagnie de danse, les festivals et les apprentis.

Compagnie de danse

Sinha Danse collabore régulièrement avec deux finissants de la SCD :  Thomas Casey et Mark Medrano.

Thomas habitait Montréal depuis peu lorsque Roger l’a rencontré en 1997. Il a ensuite dansé dans plusieurs productions de la compagnie jusqu’à son récent départ pour la France. Il continue de travailler pour Sinha Danse, entre autres l’an dernier au festival de danse contemporaine en Algérie, et cet été il fera une apparition lors d’un événement à Longueuil, Qc !

        

        

En 2010, Roger Sinha a remarqué Mark Medrano pour son grand talent et son énergie explosive à la SCD. Lorsque le jeune danseur a souhaité déménager à Montréal, le chorégraphe, partageant un parcours similaire et origines sud-asiatiques, l’a invité à se joindre à Sinha Danse dont il fait activement partie depuis, en plus d’être très actif sur la scène locale. Il incarne entre autres le rôle principal dans Burning Skin, la pièce phare de la compagnie.

 

Festivals           

Les œuvres créées pour les étudiants dans le cadre du programme professionnel ont été accueillies à deux reprises par le Festival Canada Danse à Ottawa. En 2017, c’était les productions NAfro Dance qui demandait à Roger Sinha une commission pour le Moving Inspirations Festival. Il a choisi d’engager les finissants de la SCD et leur offrir une vraie expérience de travail en dehors de l’école,  terminant par une présentation en salle.

Apprentis

Depuis 2015, cinq étudiants de la SCD ont été apprentis chez Sinha Danse, dont Mark Edison De La Cruz, Emma dal Monte, Naomi Wiebe, Samarah  McRorie et Riley Lloyd. Durant leurs stages, plusieurs nouvelles opportunités leur ont été présentées, en plus d’un accès immédiat aux réseaux professionnels.

Roger Sinha, Mark De la Cruz, Emma dal Monte, 2018

Roger Sinha, Mark De la Cruz, Emma dal Monte, aéroport de Montreal, 2018

Marie-Denise Bettez, Thomas Casey, Rilee Lloyd in studio, 2015

Marie-Denise Bettez, Thomas Casey, Rilee Lloyd en studio, 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus d’être incroyablement gratifiante et rafraîchissante pour Roger Sinha, chaque collaboration avec la SCD et les étudiants lui permet de peaufiner l’enseignement de sa technique.

Merci à la SCD et à toutes les autres écoles qui ont le mandat de préparer les jeunes générations aux réalités de cet art difficile, mais ô combien inspirant, la danse ! Les jeunes danseurs continuent de nous émerveiller avec leur créativité et leur dynamisme!

 

Winnipeg, pionniers en danse au Canada

 

Vous vous demandez peut-être : Pourquoi se rendre au Manitoba pour la danse? À Winnipeg, on inaugurait en 1939 le Royal Winnipeg Ballet, soit la première compagnie de ballet professionnel au Canada, alors que Les Grands Ballets Canadiens et le Ballet National du Canada étaient fondés dans les années ‘50.

Odetta’s Songs and Dances (1964) Choreographer: Rachel Browne Dancers: Marilyn Lewis, Cheryl Belkin, Barbara Barsky, Cherie Smith Photographer: J. Coleman Fletcher

WCD: Odetta’s song and dances, 1964 Photo: J.ColemanFletcher

À l’émergence du style contemporain, Winnipeg est une fois de plus à l’avant-garde, donnant un toit à la compagnie Winnipeg’s Contemporary Dancers – WCD. Jusqu’à ce jour, la WCD partage son édifice et ses studios avec la School of Contemporary Dancers, une division de la compagnie depuis son programme d’apprentis en 1972. Dès 1981 Odette Heyn et Faye Thomson fondent et dirigent le programme professionnel de l’école, se détachant éventuellement de la compagnie. En 2016 elles reçoivent l’Ordre du Canada pour leur contribution extraordinaire en danse contemporaine.

 

Roger Sinha a appris l’existence de l’école grâce à son travail de commission auprès de la WCD en 1995. En 1996, il est retourné à la chorégraphie Benches et a enseigné pour la première fois à la SCD. En 2012, il a créé Left hook right jab and other important matters, incluant le danseur Mark Medrano qui a été embauché par la WCD après avoir obtenu son diplôme.

Early performance of Swan Lake, Act II in 1953. Eva von Gencsy and Arnold Spohr with the Company. Photo: Phillips-Gutkin

Royal Winnipeg Ballet : Swan Lake, Acte II 1953. Eva von Gencsy et Arnold Spohr Photo: Phillips-Gutkin


Facebook Pagelike Widget

Support our artistic work

INFOLETTRE

Joignez-vous à la communauté Sinha danse.
Inscrivez-vous à notre infolettre!

514 524-7997 / info@sinhadanse.com
4430, RUE PARTHENAIS. MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2H 2G5 CANADA